mardi 25 octobre 2011

La crise des EURODETTES 2011


Avant d'être une crise financière ou économique c'est une crise politique : la faiblesse présidentialiste face au sérieux parlementaire.
Les résultats aujourd'hui :
- visibles à chaque rencontre franco-allemande,
- économiquement "les sérieux" avec des excédents  commerciaux à l'exportation (150 milliards € pour l'Allemagne), alors que le commerce extérieur est en déficit chez les "affaiblis" (plus de 7 milliards € pour la France),
- socialement, avec les mêmes avantages sociaux, "les sérieux" ont moitié moins de chômage que les "affaiblis", 
- cela avec le même euro fort.

Pourquoi ?
- sur la crise, les "affaiblis" le sont pour (se) tromper sur son origine : ce ne sont pas seulement les dépenses publiques et sociales qui provoquent la dette, mais surtout la spéculation financière qu'ils ont favorisée, avec leur fiscalité entre autres,
- sur la gestion civique, les "sérieux" ont obtenu en temps utile des efforts salutaires équilibrés grâce à un pouvoir représentatif, responsable donc constructif ; le contraire de la politique "affaibliste" des présidentialistes enfermés dans leurs conservatisme bipartisite suscitant la méfiance,
- sur la gestion économique et financière, la gestion parlementaire sert l'intérêt général davantage que les pratiques divisantes du présidentialisme, pratiques qui ont pour effet de favoriser les intermédiaires et le déséquilibre socio-économique dont ils bénéficient au détriment du travail avec la TVA.

video


Conclusion, 
pour sortir de ces crises et de l'enlisement qu'elles provoquent, il faut, D'URGENCE, 
- réformer la TVA en la rendant redistributive socialement avec la TVA à récupération partielle, la TVAP ;
- pour la France, en finir avec ce régime présidentialiste, soutenu par ceux qui en profitent, mais qui lui nuit en tout et de plus en plus, surtout aux Français et à leur avenir.

Ce que propose depuis plus de 2 ans "France, pour sortir de l'enlisement, 2 mesures simples", le premier essai de Trevor Narg.     http://equilibre.typepad.com/trevornarg/



En ne focalisant que sur les aspects immédiats de ces crises, certes préoccupants, plutôt qu'en sortir, les responsables en perpétuent les effets ; de plus au profit de leurs manipulateurs. 
A continuer ainsi, c'est l'installation de la Chine qui, consolidant sa pénétration en Europe, règlera le problème*. 
Alors qu'il peut être traité en l'abordant sur ses causes, comme le veut la logique élémentaire. 
Encore faut-il le vouloir !

* Et là c'est "2053 le réveil", 3e tome de sa trilogie, dont une éventualité se réaliserait...

lundi 10 octobre 2011

Trevor Narg, l'auteur qui a annoncé les révoltes des jeunes de 2011

Le réveil enfin ! 
Les révoltes des jeunes en 2011 n'étaient pas "imprévisibles". Pas plus que celles qui se préparent dans le monde entier.

Depuis 2007 à propos de l'évolution de notre monde je n'ai cessé de poser la question : "à quand le réveil ?"

Mon essai "125 Clips, autant de sujets de réflexion" se termine, s'agissant de jeunes "d'Afrique et d'Asie" par : "en marche ainsi une relève féconde, puisque non formatée, une dynamique qui va se manifester bientôt." Trevor Narg, le seul auteur qui a annoncé les révoltes des jeunes de 2011 ? Apparemment.

Deux mois après, avec l'étincelle historique de Mohamed Bouazizi s'immolant en Tunisie,  "le réveil enfin !" Le point de départ des révoltes de jeunes, de peuples courageux face à des régimes aux abus insupportables. 

Des  manifestations bientôt récupérées, souvent déformées en qualifications restrictives ou excessives, "Printemps arabes", révolutions, émeutes, fruits d'internet... De plus qualifiées "d'imprévisibles". 

Alors que je les annonce depuis plus de cinq ans. 
Dans l'indifférence générale certes, au point qu'aucun de ceux qui récupèrent ce sujet aujourd'hui ne l'avait prévu, ni même envisagé, "des événements imprévisibles !"
Même du philosophe Alain Badiou, auteur de "Le réveil de l'histoire" qui vient de sortir.

Non seulement ces révoltes étaient prévisibles, mais souhaitables et j'ai envisagé aussi leur extension aux pays riches, qui commence à présent, en poursuivant à propos de cette dynamique : "Et réveiller celle du Nord de son engourdissement, si elle le peut encore. Là tout devient possible ! Le changement..."
Idée que l'on retrouve dans le best-seller "Indignez-vous !" de Stéphane Hessel paru quelques mois après.

video


Manifestement l'analyse d'un ingénieur, auteur, créateur à  ses heures, dépassait en l'occurrence, celle de philosophes et autres spécialistes rompus à cet exercice. Trop sans doute, s'agissant d'une question aussi décisive sur notre époque.

Alors pour les inspirer cette fois à temps, je conseille la lecture de ma trilogie "5021 l'autre monde, 5022 la suite en Egypte, 2053 le réveil" (Thélès 2005-2007, mais toujours plus d'actualité) : l'aventure d'un jeune à qui il a fallu qu'il s'endorme devant son écran pour découvrir le monde dans lequel il vit, et ce qui l'attend, s'il ne change pas.
Et plus concrètement les remèdes pour en sortir, dans mon essai publié en décembre 2011 : "Plus de respect ? 6 solutions".

video